Je m’installe en appartement !

Jeunes budget appartementC’est l’heure du grand départ du nid familial. Pour pouvoir apprécier cette liberté et cette autonomie, tu dois tout d’abord trouver l’appartement qui te convient… et qui convient à ton budget. Lors de tes visites, tu apportes des lettres de référence (employeurs, écoles) et des preuves de paiement (factures, copie de ton dossier de crédit) pour démontrer ton sérieux au propriétaire.

Un propriétaire peut exiger un endosseur : une personne qui se rend responsable de payer ton loyer si tu ne le fais pas. Toi et l’endosseur devez bien y réfléchir avant de signer; votre relation est peut-être en jeu. La signature d’un bail est un contrat qui t’engage envers ton propriétaire et vice versa. Assure-toi que ce qui est convenu entre toi et lui est bien écrit dans le bail (ex : droit d’avoir un chien, quantité de peinture et date où elle sera fournie, stationnement et déneigement inclus) car les paroles s’envolent mais les écrits restent. Vérifie aussi que toutes les sections du bail sont bien complétées.

En cas de problème, tu t’adresses à la Régie du logement. Pour un peu plus d’information, voir la section habitation.

J’avise mon proprio!

Sais-tu qu’en l’absence des avis requis par ton propriétaire ou par toi-même, tu pourrais voir ton bail reconduit automatiquement pour une autre année? On parle ici d’avis de modification du bail envoyé par ton propriétaire (ex : augmentation de loyer pour la prochaine année) ou d’avis de ta part indiquant ton intention de quitter le logement à la fin du bail. Ces avis doivent se faire entre 3 à 6 mois avant la fin d’un bail d’une durée de 12 mois. Les conditions sont différentes pour un bail de plus courte durée. Protège-toi en faisant parvenir ton avis au propriétaire par courrier recommandé ou en exigeant un accusé de réception quand tu le lui remets en main propre.

Je vis avec des colocs!

Partir en appartement avec des colocataires comporte des avantages au niveau financier : partage du coût du loyer et de la facture d’électricité entre autres. Mais, cela comporte aussi des risques : défaut de paiement du coloc… ou départ précipité de celui-ci!

En principe, dès qu’il y a plus d’un locataire inscrit sur le bail, l’obligation de payer le loyer est conjointe : chaque colocataire est responsable de payer sa part du loyer. Toutefois, si le bail contient une clause prévoyant la solidarité entre colocataires signataires, l’un ou l’autre des colocataires peut être poursuivi pour la totalité du loyer. Au moment de renouveler le bail, chaque colocataire a le droit d’agir différemment.

©2019 ACEF. Tous droits réservés.  |  Conception Web par Nexion

Membres de :