J’intègre le monde du travail!

La Commission des normes du travail régit les relations de travail entre les employeurs et les salariés en conformité avec la Loi sur les normes du travail. Je me renseigne sur mes droits et je m’assure de me faire payer tout ce qui m’est dû. Une erreur peut facilement survenir!

Les périodes d’apprentissage : Les période d’apprentissage sont considérées comme du travail et doivent donc être payées. Les heures cumulées lors des rencontres d’équipe, quand je fais ma caisse et le ménage ( même en dehors des heures d’ouverture) doivent aussi être rémunérées. Dès que je me rends au travail, je dois toujours être payé pour un minimum de trois heures.

Les périodes de repas et de repos : L’employeur doit m’accorder une période de repas de 30 minutes après cinq heures consécutives de travail. Elle n’est pas payée, sauf si je ne suis pas autorisé à quitter mon poste durant ce temps. Chaque semaine, j’ai droit à un repos d’au moins 32 heures consécutives. La pause n’est pas obligatoire mais elle doit être payée lorsqu’elle m’est accordée par mon employeur.

Les congés fériés et les vacances : Que je travaille à temps plein ou à temps partiel, huit jours fériés me sont payés chaque année. Si je travaille lors d’un de ces fériés, je dois recevoir une somme d’argent en plus du salaire de ma journée ou avoir un jour de congé compensatoire. Après un an, j’ai droit à des vacances payées : 4% du salaire gagné. Si je quitte mon emploi avant un an, le 4% m’est remis alors.

Je reçois enfin une paie!

En travaillant, je participe activement à la société et y contribue financièrement via les retenues sur mon salaire. Si je fais le calcul de mon taux horaire par le nombre d’heures travaillées, j’arrive à mon salaire brut. Le montant qui reste après le prélèvement des déductions à la source est mon salaire net. En regardant sur mon bulletin (slip ou talon) de paie, je peux vérifier en quoi consistent ces déductions, dont voici un bref aperçu.

Assurance-emploi (assurance-chômage) : assistance financière temporaire aux personnes ayant perdu leur travail (pendant leur recherche d’emploi ou leur participation à des programmes de formation et de perfectionnement) et aux travailleurs malades ou aux personnes qui doivent s’occuper d’un membre de leur famille gravement malade.

Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) : remplacement du revenu visant à soutenir financièrement les parents lors de la naissance d’un enfant ou d’une adoption.

Régie des rentes du Québec (RRQ) : rente de retraite ou prestation en cas d’invalidité dont les cotisations sont obligatoires pour tous les salariés âgés de 18 ans et plus.

Impôt (fédéral et provincial) : financement des dépenses publiques des gouvernements.

©2019 ACEF. Tous droits réservés.  |  Conception Web par Nexion

Membres de :